◄ Retour à la page d'accueil du site
Logo Site Jouve-Portrait par Serge Popoff
Actualités de
Pierre Jean Jouve
2017
Page d'accueil des Actualités
La Revue des Lettres Modernes 2016
Jean Starobinki

Cahier Pierre Jean Jouve N° 3

Hommage à Yves Bonnefoy (1923-2016)

Dorothée Catoen-Cooche
Pierre Jean Jouve - Transtextualité biblique et ...
Cahier no 9 - Minard - Classiques Garnier Jean Starobinski - Beauté du Monde
Cahier Pierre Jean Jouve N° 3 - 2015
Une Galerie ►

Yves Bonnefoy - Echarpe rouge


Dorothée Catoen-Cooche - Transtextualité Biblique
Pierre Jean Jouve 9
Jouve baroque
Jouve et Donnadieu
La Beauté du monde
La Littérature et les arts
Quarto 2016
Vivre et écrire l'entre-deux
Éditions Calliopées 2015
2016 : L'Écharpe Rouge ... religion dans l'oeuvre romanesque, 2016

Actualités éditoriales


Cahier Jouve No 3
Jacques Darras Manifestations
Quarto
Jouve
ALS

Colloque
de Berne

Laure
Himy-
Piéri




Publications 2014-2016



Yves Bonnefoy - Echarpe rouge
 Yves Bonnefoy

  L'écharpe rouge, Mercure de France, 2016 
Cahier no 9 - Minard - Classiques Garnier

La Revue des lettres modernes, 2016

Pierre Jean Jouve 9
Jouve baroque
Jouve et Donnadieu, documents inédits

Sous la direction de Christiane Blot-Labarrère et Muriel Pic

► Notre page


Pierre Jean Jouve
La modernité et ses possibles

(Classiques Garnier, 2014)

Laure Himy-Piéri

Laure Himy-Pieri - Garnier - 2014
Dorothée Catoen-Cooche

Pïerre Jean Jouve
Transtextualité biblique
et religion dans l'œuvre romanesque ►


L'Harmattan, 2016
Dorothée Catoen-Cooche - Transtextualité Biblique
Jacques Roubaud - Je suis un crabe ponctuel

Lectures d'Yves Bonnefoy

Du mouvement et de l'immobilité de Douve (Benoît Conort, dir.)

Georges-Emmanuel Clancier - Mémoires

Ilda Tomas

Arc-en-Ciel — Études sur divers poètes


  Jacques Roubaud

Je suis un crabe ponctuel

Anthologie personnelle
1967-2014

Lecture d'Yves Bonnefoy
Georges-Emmanuel Clancier

Le Temps d'apprendre à vivre — Mémoires 1935-1947 

Ilda Tomas - Etudes sur divers poètes


Jacques Darras

Jacques Darras - La Transfiguration d’Anvers - Arfuyen - 2015
◄« Jouve après Jouve », in La Transfiguration d'Anvers
(Arfuyen, 2015)

après

Je sors enfin du Bois de la Gruerie
Quarto N° 38- Pierre Jean Jouve aux ALS - Slatkine - 2014 ◄Pierre Jean Jouve aux ALS

(Archives littéraires suisses)

Revue Quarto,
N° 38 - 2014


Jean Starobinski - La Beauté du monde - Quarto
Jean Starobinki
La Beauté du monde
La Littérature et les arts

Les lecteurs de Pierre Jean Jouve attendaient avec passion la parution d'un ouvrage que le grand critique Jean Starobinski — ce grand critique est en réalité un des écrivains les plus lumineux de la seconde moitié du XXe siècle — devait consacrer à Jouve en rééditant les textes critiques qu'il a publiés sur Jouve depuis 1942. En fait, cet ouvrage paraît au coeur d'un livre magnifique, puisque le volume de la collection Quarto de 1344 (grandes) pages contient un ensemble de 125 pages rééditant sept de ses plus importantes études, dont une liste a été publiée ici par Stéphanie Cudré-Mauroux. L'ouvrage contient également des études collectives où Jouve est présent, comme celle qui est consacrée à Mahler chez P. J. Jouve et Y. Bonnefoy.
J.-P L.-L.

Jean Starobinski - La Beauté du monde - Quarto - Table

« Jouve après Jouve », in La Tansfiguration d'Anvers ►

Jacques Darras - La Transfiguration d’Anvers - Arfuyen - 2015

(Arfuyen, 2015)

Laure Himy-Piéri
Pierre Jean Jouve - La modernité et ses possibles

Laure Himy-Pieri - Classiques Garnier - 2014
Classiques Garnier
décembre 2014


Christian Prigent

 La Langue et ses monstres

Avec de nombreux textes inédits, dont un chapitre sur "l’érotisme à la fois savant et énergumène de Pierre Jean Jouve"
Christian Prigent - POL
P.O.L.

Régis Lefort

Étude sur la poésie contemporaine. Des affleurements du réel à une philosophie du vivre

Paris, Classiques Garnier

Regis Lefort - Etudes poesie contemporaine - Garnier

► Voir le site Fabula

Guy Levis Mano,

Images de l'homme immobile

(poèmes de la captivité, 1943-1945, préfaces de
Pierre Jean Jouve,
Pierre Courthion,
Albert Béguin
),
éditions Folle avoine, 2014.
Guy Levis Mano - Images de l'homme immobile - éditions Folleavoine - 2014






Manifestations, rencontres, publications, ...  nos messages

Mots-clef : Cahiers Pierre Jean Jouve N° 3 — Vivre et écrire l'entre-deux (dir. Dorothée Catoen-Cooche) / Pierre Jean Jouve 9, La Revue des lettres modernes  — Jouve baroque  — Jouve et Donnadieu, documents inédits (dir. Christiane Blot-Labarrère et Muriel Pic) / Jouve et les écrivains / Jean Starobinski : La Beauté du monde — La littérature et les arts / Yves Bonnefoy : L'écharpe rouge / Jacques Roubaud : Je suis un crabe ponctuel, Anthologie personnelle  / Georges-Emmanuel Clancier : Le Temps d'apprendre à vivre — Mémoires 1935 - 1947 / Jacques Darras /  Benoît Conort (dir.) : Lectures de Bonnefoy — Du mouvement et de l'immobilité de Douve / Dorothée Catoen-Cooche : Transtextualités bibliques ... / Littérature / Revue NU(e) (Jean-Claude Pinson, Philippe Beck, Christian Doumet) / Belinda Cannone & Christian Doumet (dir.) : Dictionnaire des mots manquants / Béatrice Bonhomme, Idoli Castro & Evelyne Lloze (dir.) : Dire le réel aujourd'hui en poésie / Pseudonymie (David Martens dir., Myriam Watthee-Delmotte) / Publications des Éditions La Coopérative (Mireille Gansel, Jean-Yves Masson, Germont, Sarah Bernhardt, Guignol lyonnais) / Sur La Toile / Poezibao / Galerie Alain Paire / Sitaudis / Rencontres / Maison de la poésie (Yves di Manno & Isabelle Garron) / Michèle Venard / Derniers Textes mis en ligne

1er juin 2016

25 septembre 2015
12 mai 2015
20 janvier 2015

1er décembre 2014
1er novembre 2014
1er septembre 2014

Année 2013

Pierre Jean Jouve

 (Arras, 11 octobre 1887 - Paris, 8 janvier 1976)

40 ème Anniversaire

de la disparition de

Pierre Jean Jouve

L'Hommage de Jean-Yves Masson

Il y a quarante ans, mourait Pierre Jean Jouve, l'un des plus grands poètes français du 20ème siècle, très grand romancier aussi dont l'influence est aussi profonde que méconnue sur le roman français moderne…

► Suite sur la Page Facebook de Jean-Yves Masson 

À propos des 50 ans de la collection Poésie/Gallimard

Sur le site du Magazine Littéraire : « Mes premiers talismans, ce furent Les Noces puis Diadème de Pierre Jean Jouve, qui m'ouvrirent tout un monde de sensualité mystique. Puis Fureur et mystère de René Char, Éloges de Saint-John Perse, Il n'y a pas de Paradis et Les Rois mages d'André Frénaud (dont la collection propose aujourd'hui toute l'œuvre en cinq volumes), Le Fleuve caché de Jean Tardieu, le mince volume des Poésies de Georges Schehadé. »

Page Facebook de Jean-Yves Masson

Pierre Jean Jouve à la radio Les Nuits de France Culture

8 janvier 1976 : mort de Pierre Jean Jouve. Deux mois plus tard, le samedi 13 mars, Claude Esteban anime une émission sur l'écrivain, avec : des analyses de Daniel Leuwers, des témoignages vécus par Yves Bonnefoy, des exégèses dues à Jean Starobinski, l'exploration des gouffres par Bernard Noël et un panorama politique par Gaëtan Picon — Réalisation Jeanne Rollin-Weiss — Les textes de Jouve sont lus par Jean Fauvet & Catherine Sellers, et par Jouve lui-même (archives). Le texte de présentation (nuit du 4 au 5 juillet 2016 sur France Culture) est de Christine Goémé. Une grande émission de 2h15, "comme on n'en fait plus".

Logo France Culture

nuit du 4 au 5 juillet 2016

Vient de paraître : Le Cahier Pierre Jean Jouve N° 3

Octobre 2015


Pierre Jean Jouve

Vivre et écrire l'entre-deux

Éditions Calliopées

Colloque d’Arras
15-16 mars 2012

Édition établie par Dorothée Catoen-Cooche, avec la collaboration de Béatrice Bonhomme et Jean-PauL Louis-Lambert.

Sommaire

I. Pierre Jean Jouve, entre l’homme et l’écrivain

II. Pierre Jean Jouve, entre terre et ciel

III. Pierre Jean Jouve, aux frontières des genres

IV. Pierre Jean Jouve, entre deux époques, entre plusieurs courants
Cahier Pierre Jean Jouve N° 3 - Couverture

ISBN : 978-2-916608-37-2 — Prix : 25 €

►Bon de Commande aux Éditions Calliopées

Actualités éditoriales et artistiques


Yves Bonnefoy, L'Écharpe rouge, Mercure de France, 2016


« Lorsque Yves Bonnefoy retrouve par hasard un poème d’une centaine de vers libres jamais publié intitulé « L’écharpe rouge », et qui aurait été une « idée de récit », le voilà devant un mystère : quelle était donc ce récit jamais advenu ? Dans le poème sont évoqués des noms de lieux, des événements : mais à quoi faisaient-ils référence ? » ... 

Suite sur le Site de l'éditeur

Daté de « Mars 2016 », le chapitre intitulé « Pierre Jean Jouve » est certainement l'un des tout derniers textes écrits par Yves Bonnefoy. Ses premières lignes : « Je relis sur épreuves L'Écharpe rouge et remarque qu'en cette remémoration de ma venue en poésie je n'ai pas évoqué une œuvre qui y a pourtant tenu un grand rôle. Alors qu'à travers les années je n'avais cessé de reconnaître et de dire son importance pour moi. »

Le poète explique alors que le projet  à l'origine du présent livre résulte d'un travail de réflexion sur sa « relation avec [ses] parents », et que  « c'est d'une autre façon que Jouve a compté pour moi. » Yves Bonnefoy rappelle l'émotion qui l'a saisi quand il a commencé à lire les poèmes de Jouve, sur lesquels il était tombé par hasard « un jour de mes dix-neux ans », dans une librairie de Poitiers.Yves Bonnefoy avait « découvert l'entreprise surréaliste » un ou deux ans auparavant, mais malgré la séduction de la « prose si oratoire [de Breton] — ses poèmes sont aussi des discours » , « je n'en étais pas moins resté instinctivement épris de l'emploi rythmé des mots ». Aussi, précise Yves Bonnefoy, « je n'en restais pas moins un lecteur des poèmes de Valéry, mais non sans commencer d'éprouver à leur égard une gêne dont je pris pleinement conscience quand je lus Matière céleste.  »

« J'avais été fasciné, empiégé, par « Le cimetière marin », par « ce toit tranquille où marchent des colombes ». Et d'un coup :

Incomparable terre verte douce et funèbre
De colline avec châteaux et ombres,

quel autre rapport aux choses, aux situations et aux appels de la vie, quelle délivrance ! »

(Note de J.-P L.-L.)

Yves Bonnefoy - Echarpe rouge

Jacques Roubaud

Je suis un crabe ponctuel, Anthologie personnelle, 1967-2014, coll. Poésie Gallimard,  2016.


Dans cette Anthologie personnelle, Jacques Roubaud reprend de larges extraits de son récent recueil, Octogone (2014, Gallimard), en particulier ses "Hommages" à Vitez, Jean Tardieu, Edoardo Sanguinetti, Roman Opalka et à Pierre Jean Jouve :

"La vie est admirable
La Vie est admirable
Elle est vaine"

Hommage à Pierre Jean Jouve

Crois tu qu'il n'a pas bougé, là, ce soleil
Celui qui brillait quand tu avais dix ans, sa jeunesse […]

Lien avec l'éditeur.

Jacques Roubaud - Je suis un crabe ponctuel

Georges-Emmanuel Clancier


Quelques mots sur un livre très vivant qui raconte tant de choses. Georges-Emmanuel Clancier nous livre (enfin !) le quatrième tome de ses mémoires, celles qui couvrent les années de guerre pendant laquelle GEC, qui vit à Limoges, est un membre important et actif de la "Résistance intellectuelle" contre l'occupant nazi et le régime de Pétain. Une date symbolique marquante : pendant l'été 40 paraît à Alger le numéro 10 de la revue Fontaine où Max-Pol Fouchet publie un texte qui a enthousiasmé le jeune poète : "Nous ne sommes pas vaincus" :

« Sous l'éloge de la permanente grandeur spirituelle de la France envahie, la condamnation implicite, implacable des occupants nazis et de ceux qui, chez nous, prônaient la collaboration avec eux ». 

Un poème en prose  de GEC  figurait dans ce  numéro-manifeste, et, comme Pierre Emmanuel et Pierre Jean Jouve,  il envoya une lettre de soutien à Max-Pol Fouchet.  Dès le numéro 12 (janvier 1941), GEC et Pierre Emmanuel  appartiennent  au comité de rédaction de Fontaine, et Jouve y publie  "Nuit des saints". En février 1942, c'est Raymond Queneau qui contacte GEC :  sa femme et son fils sont installés à proximité, à Saint-Léonard-de-Noblat où le peintre Elie Lascaux avait accueilli (pour les cacher) Daniel-Henry Kahnweiler et ses proches. Puis il y eut la rencontre  des poètes et des éditeurs de revues à Lourmarin  (septembre 1941), dont Pierre Seghers et Loys Masson. C'est dans une ambiance pleine de menaces (car les collaborationnistes adorent dénoncer les esprits libres dans leurs organes de presse, et un bureau de la Kommandantur est venu s'installer dans un appartement voisin) que GEC devint l'intermédiaire entre les écrivains vivant en France et M.-P. Fouchet à Alger — Georges Blin qui résidait à Tangers servait de boîte aux lettres. C'est ainsi que Fontaine put publier Queneau ou Éluard. Une grande partie de la vie de Georges-Emmanuel Clancier appartient à l'Histoire. 

J.-P. L.-L.
Georges-Emmanuel Clancier - Mémoires

Lectures d'Yves Bonnefoy


Benoît Conort (sous la direction de) : Lectures de Bonnefoy — Du mouvement et de l'immobilité de Douve. Presses Universités de Rennes, 2015, 236p.

Une lecture collective du premier recueil de poésie important d'Yves Bonnefoy, Du mouvement et de l'immobilité de Douve, paru en 1953. Plusieurs auteurs rappellent le rôle de le poésie de Pierre Jean Jouve pendant les années de formation (1942-1953) du jeune poète. Auteurs : Benoît Conort, Béatrice Bonhomme, Matthieu Gosztola, Jean-Paul Louis-Lambert, Yvon Inizan, Sébastien Labrusse, Serge Martin, Jérémie Berton, Emmanuel Rubio, Laurence Bougault. 

Un lien vers l'éditeur

Lecture d'Yves Bonnefoy

Belinda Cannone & Christian Doumet (dir.)
Dictionnaire des mots manquants

éd. Thierry Marchaisse, 2016, 216 p.
Un enfant qui perd ses parents ? C’est un orphelin. Mais un parent qui perd son enfant ? Il n’existe pas de mot pour le désigner.  Toute langue a des lacunes lexicales, des zones de sens auxquelles ne correspond aucun terme précis. Ce dictionnaire littéraire donne la parole à quarante-quatre écrivains qui tentent, non pas de fabriquer des néologismes, mais simplement de décrire et d’interroger quelques manques éprouvés dans leur pratique de la langue.  Nul souci d’exhaustivité, nulle possibilité même. Mais l’esquisse d’une cartographie des absences, dans un certain paysage de la littérature française contemporaine.

Auteurs des mots : Élisabeth Barillé, Pierre Bergounioux, Stéphane Bouquet, Belinda Cannone, Pierre Cleitman, Pascal Commère, François Debluë, Michel Deguy, Jean-Michel Delacomptée, Gérard Dessons, Jean-Philippe Domecq, Max Dorra, Christian Doumet, Anne Dufourmantelle, Renaud Ego, Denis Grozdanovitch, Jacques Jouet, Pierre Jourde, Cécile Ladjali, Pierre Lafargue, Frank Lanot, Alain Leygonie, Diane De Margerie, Jean-Pierre Martin, Isabelle Minière, Dominique Noguez, Gilles Ortlieb, Véronique Ovaldé, Alexis Pelletier, Pia Petersen, Didier Pourquery, Philippe Raymond-Thimonga, Henri Raynal, Philippe Renonçay, Jean Rouaud, James Sacré, Marlène Soreda, Morgan Sportes, Brina Svit, François Taillandier, Claire Tencin, Gérard Titus-Carmel, Patrick Tudoret, Julie Wolkenstein.

Lien avec l'éditeur.

Rencontre : Mardi 14 Juin 2016, 19h, Maison de la Poésie — Avec une lecture de l'entrée : Faille / Signe / Communication, par Philippe Raymond-Thimonga.

Dictionnaire des mots manquants

Rencontre : Mardi 14 Juin 2016, 19h, Maison de la Poésie

Sur le site Poezibao

(note de lecture & feuilleton) Laure Himy-Piéri, « Pierre Jean Jouve — La modernité et ses possibles », par Jean-Paul Louis-Lambert

3-7 août 2015

  • (note de lecture & feuilleton) Laure Himy-Piéri, « Pierre Jean Jouve — La modernité et ses possibles », par Jean-Paul Louis-Lambert 1/3 ► Lien  

    • I. Pierre Jean Jouve comme mouvement littéraire
      • Jouve à côté de Dada et du Surréalisme
      • Détourner la science freudienne pour intégrer les éléments éparpillés, du symbolisme à l'unanimisme
    • II. L’Écriture de « Jouve avant Jouve »
      • Le dynamitage du Symbolisme
  • (note de lecture & feuilleton) Laure Himy-Piéri, « Pierre Jean Jouve — La modernité et ses possibles », par Jean-Paul Louis-Lambert 2/3 ► Lien   

      • En attendant la « Poésie armée »
    • III. Jouve seul, face à Gide ou Breton
      • Roman poétique ?
      • Poétique du roman ?
      • Narrativité de la poésie ?
    • IV. Les Engagements de Pierre Jean Jouve
      • Vers une « Poésie armée »
  • (note de lecture & feuilleton) Laure Himy-Piéri, « Pierre Jean Jouve — La modernité et ses possibles », par Jean-Paul Louis-Lambert 3/3 ► Lien 

      • De la théorie à la pratique : la traduction
      • Traduction et recréation de l'innovation, Shakespeare
    • V. Peinture, Musique, Écriture
      • Traduction et expérimentation, Hölderlin
      • Écriture et musique, Monteverdi, Mozart

Lecture en trois épisodes de :

Laure Himy-Piéri
Pierre Jean Jouve - La modernité et ses possibles

par Jean-Paul Louis-Lambert

Laure Himy-Pieri - Classiques Garnier - 2014

Classiques Garnier
décembre 2014

Lien vers le site Poezibao

Vu récemment sur La Toile



Jacques Darras

« Jouve après Jouve », in La Transfiguration d'Anvers

Arfuyen, 2015

« Jouve après Jouve »

« Poème contre le grand crime, je le déclare le plus grand poème français de la Guerre 14-18 »

« Jouve dépassé par son destin, Jouve en crise, c'est la poésie française entière, se dit-on, qui fut en jeu ces années-là. Les débats affectifs et littéraires du poète arrageois expriment alors une crise aiguë de la sensibilité générale. »

« Déjà m'avait frappé l'absence notoire de poésie française au cours de la Première guerre mondiale, abondamment présente en revanche chez les combattants anglais. Je n'avais pas lu Pierre Jean Jouve, le "premier Jouve". Comment l'aurais-je pu d'ailleurs ? Je ne savais rien de sa présence aux côtés de Romain Rolland, en Suisse, dès 1915. De leur admiration commune pour Tolstoï. De leur engagement auprès des blessés et traumatisés dans les hôpitaux.[...] Comment aurais-pu me procurer le Poème contre le grand crime [jamais réédité depuis 1916] ? »

Suite sur notre page sur La transfiguration d'Anvers 

« Comment passe-t-on du vers whitmanien ample et clair au vers symboliste délibéremment obscur des Noces? »

Voir aussi nos premières réactions sur la Commémoration 14-18 ►

Jacques Darras publie également Blaise Pascal et moi dans la voie lactée au Castor Astral

sur le site Poezibao :

voir la [note de lecture]  par Isabelle Lévesque 
et un [entretien] avec Florence Trocmé
Jacques Darras - Blaise Pascal et moi - Castor Astral - 2015

Laure Himy-Piéri

Pierre Jean Jouve - La modernité et ses possibles
Classiques Garnier, 2014
« Jouve illustre un possible du littéraire sous-estimé par la critique: sa réflexion sur ce que peuvent narration et poésie, sa réflexion sur la langue au travers de la traduction, son travail du verbal par le musical et le pictural sont une façon «anti-moderne» de proposer une "poésie armée" ».

Laure Himy-Pieri - Classiques Garnier - 2014

Manifestations


Colloque : "Écrire en Suisse pendant la Grande Guerre"

Berne

26 et 27 mars 2015

L'Institut de Français de l'Université de Berne prépare pour les 26 et 27 mars 2015 un colloque qui sera consacré à une question d'actualité et de géographie littéraire : comment les écrivains Français, ou de langue française, ont trouvé ou cherché en Suisse des conditions pour écrire pendant le premier conflit mondial et qui s'intéressera aux figures de Romain Rolland, Pierre Jean Jouve et Louis Dumur, sans exclusive. Ce colloque de littérature française et d’histoire de l’édition s'intéressera aux conditions intellectuelles, éditoriales, sociales qui ont fait choisir la Confédération aux écrivains cités ci-dessus, comme à quelques autres. Des travaux récents ont montré en effet que ce fut notamment le cas d'écrivains Allemands ou germanophones. En se fondant sur l'étude biographique et littéraire de quelques grandes personnalités de la littérature en français pendant la première Guerre mondiale, on tentera de définir et de mesurer l'impact qu'ont pu avoir, dans une certaine création littéraire, la neutralité helvétique, le maintien des possibilités de rencontres avec des étrangers -parfois des "ennemis"-, les conditions éditoriales suisses.

Le comité scientifique réunit : Mme Béatrice Bonhomme et MM. Bernard Duchâtelet, Luc Fraisse, François Jacob, Daniel Segesser, François Vallotton.

Les propositions de contributions sont à adresser avant le 10 septembre 2014 à la fois à michele.crogiez@rom.unibe.ch et à nicolas.morel@rom.unibe.ch

Logo Colloque Berne

Institut de Français de l'Université de Berne

Pierre Jean Jouve aux ALS 

Revue Quarto  N° 38, Slatkine

19 Juin 2014

96 pages — 11.00 €

Présence de Pierre Jean Jouve dans les fonds des Archives Littéraires Suisses (Berne)

Générique

Stéphanie CUDRÉ-MAUROUX, Éditorial : Pourquoi un Quarto Pierre Jean Jouve ? ;  Jean STAROBINSKI, Images de 1942 - Pierre Jean JOUVE, Symphonies du XVIIIème siècle à Gstaad. - Jean-Paul LOUIS-LAMBERT, Gabrielle Boissier et Pierre Jean Jouve (Collection Luc Franzoni) - Amaury NAUROY, Chronologie d'une longue amitié marginale [Georges Borgeaud] - Stéphanie CUDRÉ-MAUROUX, Pierre Jean Jouve chez les Bille pendant la Première Guerre mondiale : quatorze clichés inédits ! - Béatrice BONHOMME, Pierre Jean Jouve, Blanche Reverchon et Jean Léon Donnadieu : une création qui s'appuie sur la générosité d'une amitié. - Jean-Paul LOUIS-LAMBERT, Entre Genève et Fribourg, Pierre Jean Jouve et la L.U.F. à travers la correspondance Jouve-Walter Egloff. - Denis BUSSARD, Pierre Jean Jouve et Marc Eigeldinger Une amitié de circonstance ? - Vincent YERSIN, Blaise Cendrars et Pierre Jean Jouve. - Tristan HORDÉ, Jouve : une lecture de fragments. - Muriel PIC, Le poète, le critique et la prophétie. Traces de Pierre Jean Jouve dans le Fonds Jean Starobinski. - Laurent CENNAMO, Une histoire sans nuages (Correspondance Jouve-Salis 1942-1970).

Quarto N° 38- Pierre Jean Jouve aux ALS - Slatkine - 2014
Devant Jouve sur la photo de couverture (1917), on découvre Jacques Lenoir en sportif heureux (et futur suicidé) : c'est le modèle du héros émouvant et tragique "Jacques de Todi" du Monde désert (1927)

Sur le site de la Librairie Gallimard




Page d'accueil du site

Logo Site Jouve-Portrait par Serge Popoff

Site Pierre Jean Jouve

Sous la Responsabilité de Béatrice Bonhomme et Jean-Paul Louis-Lambert

Dernière mise à jour : 16 février 2017